Championnat Régional route Wittenheim 2018

Pour la seconde année consécutive, le championnat régional route, qualificatif pour le championnat de France route et le championnat de France piste s’est déroulé à Wittenheim (organisé par le club Asphalte roller). Ainsi, Flora et Maïa en catégorie benjamines, Ugo en catégorie junior B, Xavier et Yan en catégorie vétérans 1 sont allés défendre les couleurs du club.

Même programme pour tous sur cet anneau routier de 400m : 100m chrono, vitesse (300m pour les filles, tour pour Ugo et 1 000m pour Xavier et Yan) et fond (course en ligne de 3 000 m pour les filles, 5 000 m à points pour Xavier, Ugo et Yan, les catégories juniors B garçons, juniors A filles, seniors filles, vétérans 1 et 2 hommes étant réunies dans une seule et même course). Et oui, même si la région Grand Est est très grande (10 départements) ce ne sont que 60 patineurs qui étaient présents, toutes catégories confondues.

Pour nos patineurs, qui n’ont pas encore eu vraiment la possibilité de s’entrainer en extérieur, la tâche sera difficile, car dans les catégories nous concernant, les meilleurs patineurs présents jouent régulièrement le haut des classements nationaux. L’essentiel est ailleurs : prendre du plaisir, rouler dehors, continuer à apprendre au contact des autres (nous n’avons plus vraiment la possibilité de travailler l’aisance en peloton, pas les armes ni les moyens pour jouer aux avants postes).

Le programme de la journée commence par le 100m, chrono, individuel (triple chronométrage manuel). La chaleur commence à monter, et la pression des courses à venir aussi. Sur ce format de course, si court, il ne faut pas se rater au départ ! Ensuite, la vitesse, épreuve qui colle parfaitement aux qualités des patineurs d’Epernay Roller Sport (bien plus à l’aise sur les courses de fond). Pour Maïa et Flora, deux séries distinctes, avec pour chacune une 4è place. Maïa sera qualifiée en grande finale quand Flora sera reversée en petite finale. Au général, cela nous donne Flora 7è et Maïa 5è. Pour les garçons, une seule manche (tellement il y a peu de patineurs au départ). Ugo se classe 4è, comme Yan et Xavier prend lui la 6è place. Ensuite, place au 100 m, chrono, individuel (triple chronométrage manuel). La chaleur commence à monter, et la pression des courses à venir aussi. Sur ce format de course, si court, il ne faut pas se rater au départ ! Flora prend la 7è place, Maïa la 5è, Ugo la 4è, Xavier la 7è et Yan la 4è. Pour terminer, course de fond. Pour nos demoiselles, le 3 000m a été une course de lenteur durant 2 000m, une course plus rapide sur 800m, pour un sprint à 3 sur les 200 derniers mètres. Cela nous change des courses parisiennes beaucoup plus toniques et disputées. Pour les garçons, on débute avec la même méthode, sauf que Yan décide d’enlever les sourires et la rigolade des protagonistes de l’avant du peloton en mettant un gros coup d’accélérateur pour lancer la course : rien de mieux qu’un bâton de dynamite pour se mettre dans le vif du sujet (même si une entente club multi-catégories se met en place, secouer le cocotier ne fait jamais de mal). A ce petit jeu du plus malin pour se placer, replacer, un accrochage envoie Benoit du RPV au tapis, qui mettra, sonné, un certain temps à se relever, permettant ainsi à Yan d’obtenir à l’arrivée la 3è place, synonyme de médaille, la remontée fantastique de Benoît (qui a bien roulé plus vite que le peloton) n’ayant pas été récompensée. Pour Ugo, il explose à quelques tours de l’arrivée, et peu de temps avant son concurrent direct, Nathan de Troyes, et c’est donc encore à la 4è place qu’il achève son championnat. Xavier, victime de l’accélération du départ, a roulé seul… mais s’est offert une belle performance puisqu’il a bouclé son contre la montre solitaire de 5 000m à plus de 30 km/h de moyenne ! La 7è place obtenue devient ainsi bien anecdotique.

Bilan positif quand même pour nos patineurs : ils se sont battus avec leurs armes, et n’ont surtout rien lâché, ce qui est bien le plus important de tout pour cette première course (et même sortie) en extérieur. Une médaille inespérée vient même garnir le palmarès du club !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir