Indoor de Breuillet, challenge IDF

A deux semaines de la première manche de qualification pour le championnat de France indoor, l’indoor de Breuillet est une bonne façon pour nos futurs participants de se jauger une dernière fois...

Et d’accumuler encore un peu d’expérience de course avant cette première grosse échéance. Accompagné de Yan chez les vétérans, Ugo et Maïa effectuaient donc les derniers réglages, dans une salle qui toutefois s’avérait assez glissante et allait appeler à la prudence.

 Donc, Maïa chez les cadettes prendra part à des courses mixtes quand Ugo et Yan en catégorie Absolus seront adversaires d’un jour (et également équipiers).

Pour Maïa, avec la présence des garçons, le niveau est assez relevé (ce n’est pas une mauvaise chose que de se frotter à plus forts que soi). Sur le fond, elle est à l’aise et réalise de bonnes courses avec une bonne place à l’arrivée qui laisse entrevoir la possibilité d’un podium. Le tournoi de vitesse quant à lui l’aura vu peiner à trouver ses marques (manque d’explosivité, et prudence sur ce sol mal maîtrisé). Malgré la dégringolade des performances sur la vitesse, elle sauve sa place sur la podium (3è) grâce à son très bon résultat en fond. La série des podiums continue pour le club.

Pour Ugo et Yan, une seule poule pour le fond, avec beaucoup de juniors affamés et quelques vétérans. Le seul senior présent mettra toutefois tout le monde d’accord (Kévin Duguet reste un sacré client) ! A ce petit jeu de courses engagées et de sol piégeux, Yan, puis Ugo au tour suivant chutent. Ça commence mal, mais cette chute de début de course leur permet toutefois de faire une folle remontée pour obtenir sur cette première course un résultat correct.

La seconde manche, sans chute cette fois sera plus prolifique pour nos deux coureurs qui grimperont un plus haut dans le classement. Ugo est clairement au niveau, et Yan définitivement un ton en dessous désormais. Sur le tournoi de vitesse, Ugo accède à la grande finale, après de grosses courses, et des supers départs (encore une nouveauté). Yan sera lui en toute petite finale, composée, comme par hasard, de tous les vétérans : au moins sur ce coup-là, le hasard fait bien les choses (ou les vétérans sont vraiment largués en vitesse par rapport aux jeunes aux dents longues).

Après un départ correct (pour une fois), Yan navigue en seconde position, avant de se faire shooter à l’entrée d’un virage à la mi-course. L’affaire est pliée, il sera dernier de la vitesse !!! De son côté Ugo se bat avec les meilleurs en grande finale. 4è du fond, 5è de la vitesse, il termine au pied du podium, ce que nous n’attendions pas en arrivant (sans la chute de la première course, la boîte, c’était aussi pour lui).

De bon augure pour les qualifs France indoor.


Photos