1er interzone 2019 Rixheim

La saison est maintenant bien lancée et le premier temps fort se présente déjà / enfin.

Premier interzone, qualificatif pour le France indoor, compétition attendue par Flora et Maïa. Après quelques courses de réglages sur le challenge Ile de France, il est temps maintenant d’en découdre.

Nos deux filles sont cette année à nouveau ensemble dans la catégorie cadette, et seront 10 à se battre pour tenter d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Pas trop de pression pour elles, tout est à faire, et elles ont la chance de rouler dans une très belle salle, bien chauffée, avec un parquet idéal, une piste bien large.

Dès les premières courses, les intentions sont là : les départs de nos patineuses ont bien progressé, Maïa état plutôt dans le coup au premier virage quand Flora maintenant est à la lutte sur ce premier virage. Flora applique les consignes et exploite les dimensions généreuses de la piste. Cela ne va pas beaucoup payer pour elle, car elle va malgré ses efforts terminer dixième de la vitesse. Son manque d’agressivité ne l’a pas incitée à s’engouffrer dans les petites opportunités qui se présentaient. Mais elle était à la bagarre, tout le temps, c’est un peu nouveau, et c’est très bien. Pour Maïa, avec ses départs plus incisifs, elle se qualifie pour la grande finale de vitesse. Cinquième, elle est au-dessus du niveau de la petite finale (en étant intraitable en course) mais encore un ton en-dessous de la tête de course qui est d’un très haut niveau.

Lors de la seconde journée de course, sur les épreuves de fond, la donne est restée à peu près la même (les patineuses ne se sont pas métamorphosées durant la nuit…). Flora s’est battue comme une lionne, hésitant toujours à entrer en confrontation directe avec ses rivales, ce que ses rivales ont bien remarqué et en ont donc usé. Sur sa dernière course, elle se lâche enfin en fin de course, réalise un double dépassement en sortie de virage, avant que les juges n’arrêtent ce groupe de patineuses qui allaient prendre un tour par la tête de course. Malheureusement pour Flora, ces dépassements n’ont pas été pris en compte, elle est classée dixième du fond (une 8è place aurait été obtenue si la dernière action avait été prise en compte). Dommage. Pour Maïa, elle se retrouve plus en terrain favorable avec la longue distance. Elle lutte d’ailleurs en début de course avant qu’une hiérarchie, malgré tout toujours incertaine ne se dessine au fil des tours. Sur la troisième manche, au contact des leaders, elle est le témoin privilégié de la bagarre pour la troisième place de la course. Les deux protagonistes partant à la faute (l’une entrainant l’autre dans une chute avec plot sorti), elle récupère immédiatement la troisième place de la course, qu’elle va sécuriser tout au long de cette dernière course (elles ne finiront qu’à trois la dernière course de fond). Avec les cascades qui ont eu lieu devant elle, cette troisième place acquise se transforme en troisième marche du podium du fond pour notre patineuse. Une première pour le club à ce niveau de compétition, et une belle récompense pour les progrès réalisés (ça n’a pas payé pour Flora, et c’est Maïa qui a encaissé !).

Ajouter un Commentaire