Indoor de Longjumeau, challenge IDF

Première compétition indoor de la saison pour le club, à Longjumeau, sur le Challenge Île de France.

Après une reprise en douceur en septembre sur route, puis en salle, cette première compétition était l’occasion de se jauger par rapport à la concurrence pour Raphaël, qui découvrait la compétition, Flora et Maïa, et de voir, en conditions réelles de courses, quels seront les axes de travail pour les entrainements futurs.

Notre jeune Raphaël participait en catégorie découverte à sa première compétition, un an après avoir débuté le roller, ce qui est déjà une belle performance. Très stressé avant son premier départ, il a joué la carte de la prudence afin d’appréhender au mieux ce nouvel univers. On ne lui reprochera pas de ne pas faire le cascadeur. Ainsi, comprenant au fil des départs et des tours ce qu’il fallait corriger pour s’améliorer, il n’a cessé de progresser. Après deux manches de vitesses analysées avec « papa » et « le coach », il a pris des risques, pour aller chercher un résultat, des risques qui ont presque payé, puisqu’il pointait en 2è position de la finale n°2 à l’entrée du dernier virage, qui, avec le trafic, est devenu compliqué. Raphaël n’a pu éviter la chute (qui reste fréquente dans cette catégorie). Très déçu, il a tout de même compris qu’il avait clairement sa place et sa chance au sein de cette compétition. Un peu libéré pour l’unique course de fond, il a mis en place la bonne stratégie, et s’est vite positionné en 2è place de la course, et a maitrisé sa course de bout en bout pour finalement ne pas être inquiété et terminer 2è de l’épreuve de fond. Cette performance très positive ne sera toutefois pas payante, puisqu’au classement cumulé, il reste à la 10è place, mais l’important était ailleurs : l’expérience de cette première compétition est très positive pour notre patineur, il a beaucoup appris et a vu qu’il y avait maintenant la place pour pouvoir performer.

Pour Flora et Maïa, chez les cadettes, point de découverte. Nous le savions, le niveau est relevé dans cette catégorie d’âge, et nos patineuses ont subi le manque de pratique, après des vacances au repos et une reprise plutôt tranquille. Maïa plus expérimentée (et plus âgée) s’en sort plutôt bien, toujours décrochée par les toutes meilleures, mais au-dessus du reste de la troupe, elle a encore beaucoup géré ses courses en solitaire, jonglant par la même occasion avec ses douleurs aux genoux. Pour Flora, la montée dans la catégorie supérieure a mis en avant un petit manque de mordant et d’agressivité sur ses courses. Trop tendre, elle se « fait avoir », produisant de gros efforts qui ne sont jamais récompensés. L’investissement est là, l’envie aussi, il ne manque plus qu’à corriger les petits défauts relevés durant les courses, et y ajouter une bonne dose de mordant. Expérience fructueuse, puisque les axes de travail pour les semaines à venir ont été clairement identifiés, ce qui ne peut que permettre de progresser pour la suite de la saison, qui, il faut le rappeler, ne fait que commencer. Dernière en vitesse, avant dernière en fond, c’est donc à la douzième position qu’elle achève cette première compétition chez les cadettes. Le meilleur est à avenir ! Pour Maïa, 6è en vitesse comme en fond, elle achève cette compétition à la 5è place du classement général. C’est la position qu’elle avait à peu près par le passé en Île de France, donc, rien d’alarmant, car elle aussi ne peut, maintenant, que progresser.

Nos trois patineurs ont mouillé le maillot, se sont investis et ont été solidaires durant cette belle journée de courses. Bravo à eux.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir