6H de Troyes 2018

Pour la seule compétition de roller se déroulant dans la région (Champagne-Ardenne), c’est l’intégralité de l’effectif du club qui s’est déplacé, perpétuant une longue tradition pour tous. Les 6H de Troyes, c’est pour tous l’événement incontournable de la saison.

Ainsi, répartis en 6 équipes, nos coureurs étaient alignés au départ, avec des objectifs divers pour chacun, mais l’envie pour tous de bien faire et de montrer les couleurs du club. Une équipe femmes (Astrid, Maïa, Flora et Stéphanie S., venue compléter l’équipe), deux équipes hommes (Cédric, Valentin F, Ugo et Kéo, venu lui aussi renouer avec la course en prévision des 24H du Mans pour l’équipe n°1 ; Valentin B, Xavier et Ludo pour l’équipe n°2), deux duos (Mickaël de Troyes et Yan pour le duo N°1 ; Dom et Anthony pour le duo n°2),  et enfin Tophi, tout seul comme un grand pour une course en solo.

Les conditions météo sont bonnes (et même un peu chaudes au fil du déroulement de l’épreuve), l’équipe bien installée : les conditions sont réunies pour une bonne course.

Dès le départ, c’est la course… Simon Lallement part en mode « sprint », met déjà le feu à la course, et le premier tour est bouclé à près de 36km/h. Le ton est donné pour ceux qui ambitionnent de jouer une place au général. Côté club, l’équipe hommes N°1 (avec Valentin au départ) et l’équipe duo hommes N°1 (avec Yan au départ) sont dans le coup, dans le peloton de tête. Pour les autres équipages (Maïa, Tophi, Valentin B, Dom, c’est un départ plus calme, l’objectif est d’aller au bout : 6H c’est long !
Les tours s’enchainent à une vitesse folle, et les coureurs sont mis à rude épreuve, la température monte, et tout le monde cherche à boucler des tours rapides. A l’avant, la bataille fait rage entre l’équipe de Troyes et les Air France. A ce petit jeu, Mickaël (en duo avec Yan) chute, et perd le contact avec le peloton de tête. Ils seront bientôt rejoint par l’équipe homme N°1, et vont par la suite rouler à deux, en maintenant un rythme élevé. Plus loin dans la course, Tophi évolue tranquillement et est sur le podium virtuel de la catégorie solo. Valentin B sera le second patineur du club à chuter (perte de platine !). Les membres du club s’organisent, et on retrouve régulièrement Tophi entouré d’autres maillots sparnaciens.

Peu après la mi-course, suite à la chute, la chaleur et le rythme soutenu, l’équipe de Mickaël et Yan prend la décision d’abandonner. C’en est fini de leurs espoirs de podium ! Il faudra remettre ça à une autre fois.

Le parcours, qui malheureusement de par ses aménagements urbains, est dangereux par endroits, a raison de Tophi, qui chute sur un ralentisseur en plastique. Cette chute n’aura pas raison de lui, puisqu’il se relève aussi vite qu’il est tombé, ayant à cœur de conserver la deuxième place tenue à ce moment de la course chez les solos.

A l’arrivée de ces 6H, deux de nos équipes montent sur la seconde place du podium (Tophi chez les solos, Valentin F, Ugo, Kéo et Cédric en équipe hommes).

Globalement, l’ensemble des patineurs du club a relevé avec brio le défi, avec de très bons résultats. Tout le monde s’est donné sans compter, et pour Anthony, dont c’était la première participation, cette course en duo avec Dom restera un moment fort puisqu’il est allé au bout de lui-même.

Un grand merci également à nos amis de Troyes Roller, qui nous ont concocté une très belle édition. Nous ne manquerons pas de relever à nouveau le défi l’année prochaine.

Site UT Troyes Roller


Photos - Photos (Julien)Video - Résultats